Concours - Création & Instauration de l'Hymne Mondial

Le choix du livret appelé à devenir l’Hymne Mondial se fera à l’issue d’un concours mondial d’œuvres musicales.

Le pays organisateur est la France - pour des raisons historiques :

Philosophie

Le principal objectif est que les hommes et femmes de chaque pays membre de l’ONU participent en toute liberté à l’élaboration de l’Hymne Mondial et prennent ainsi conscience d’être membre à part entière de la communauté humaine mondiale, et contribuent au même titre que l'ONU, et l’UNESCO et leurs initiatives, à l'émergence de cette prise de conscience, que la paix peut tous nous concerner .

Au terme de cette épreuve mondiale que fut la pandémie du Covid 19, tous les humains se souviendrons que ce virus s’est transmis entre eux sans faire de distinction de couleur de peau, de culture, de niveau de revenu ou de religion. Simplement parce qu’ils appartiennent tous à l’espèce humaine. Simplement parce qu’ils sont tous humains. Et de cela ils auront appris que s’ils peuvent se transmettre le pire comme le meilleur. Simplement parce qu’ils sont humains. Ils sont l’Humanité.

Pourtant, des événements quotidiens témoignent toujours de la prééminence de rivalités et de phénomènes de pouvoir. Aussi, parmi toutes les voies permettant d'ancrer dans les consciences un sentiment d'appartenance à la collectivité mondiale, l’Hymne Mondial sera un facteur complémentaire.

Fortement médiatisé, l’idée même de la création de l’Hymne Mondial interpellera la communauté humaine.

L’Hymne mondial n’aura de force que si chaque être humain, puisse participer à sa création et à sa naissance

Le concours et ses règles ont été construits pour qu’il soit accessible à tous, sans interférences des dirigeants, des chefs de parti, des religieux et autres gourous médiatiques, pour qu’ils n’aient aucune influence sur le livret musical.

Le web sera le principal vecteur par lequel chaque humain aura la possibilité de participer en toute liberté à la conception et au choix de l’œuvre destinée à devenir l’Hymne Mondial.

Procédé retenu pour mettre en place l’Hymne Mondial

Le choix de ce chant appelée à devenir l’Hymne Mondial se fera à l’issue d’un concours mondial d’œuvres musicales (une par pays), dont le déroulement aura pour modèle le Prix de l’Eurovison , mais à l’échelon mondial.

Pourquoi un concours,

…et non pas une commande à des artistes, ou alors puisé dans le fond international des chansons déjà existantes ? Le plus simple, ne serait-il-pas de commander une œuvre à un auteur compositeur et de l’imposer !

Impossible... Car beaucoup de pays refuseraient pour des raisons évidentes d’orgueil national le choix qui leur sera imposé.

Tenant compte des susceptibilités de chacune des 195 nations membres de l’ONU, dont certaines sont en guerre, faire participer toutes les nations, sera ardu mais pas impossible à la condition que le règlement et les modalités de participation soit clairement établies (Un Comité d’Éthique est mis en place).

Si certains pays veulent s’exclurent libre à eux.

Déroulement du concours

Participation :

Pour participer au concours chaque état devra remplir les conditions suivantes :

Contexte

Les sélections se feront en soirée « sur le model du Concours Eurovision de la Chanson ».

Compte tenu du nombre important de participants et de la forte médiatisation pour cet événement, la sélection de l’œuvre ne pourra être faite en une ou deux soirées (le samedi jour retenu pour les diffusions radio-télévisées).

Groupes

Afin de pouvoir faire participer tous les pays, ceux-ci seront regroupés par zones. L’Hymne étant mondial, symboliquement la solution retenue pour les sélections se feront entre les pays se trouvant dans le même fuseau horaire.

Il y a environ 12 à 20 pays par fuseau horaire.

Compte tenu, de la superficie de certains pays qui s’étendent sur plusieurs fuseaux horaires : la Chine, l’Inde, les USA, et d’autres qui ont peu de pays, Océan Atlantique par exemple, seront rattachés aux fuseaux voisins. Il y aura de fait ; environ 15 zones que par commodité on continuera à appeler fuseau horaire.

Sélection en 3 phases:

Phase 1: Sélection dans chaque pays.

À la genèse de chaque œuvre musicale. Chaque pays devra proposer selon les règles fixées par le Comité d’Éthique, une œuvre qui participera à la pré-sélection.

Chaque Etat choisira son propre mode de sélection. Étant entendu qu’il devra, tant que faire se peut, faire participer sa population au choix (via Internet).

Plusieurs possibilités s’offrent à lui...

Cependant les tous petits pays pourront passer par une commande directe d’une œuvre auprès de ses habitants.

L'œuvre retenue par chaque pays (Phase 1) sera qualifiée pour la pré-sélection

Phase 2: Pré-sélection.

Chaque pré-sélection dans un fuseau horaire sera l'occasion d’une émission radio-télédiffusée, un samedi. Toutes les œuvres concernées des pays d’un fuseau horaire, seront interprétées.

La première pré-sélection, commencera dans la zone du début du cycle solaire, la région pacifique, qui passera le relais le samedi suivant à la zone suivante, l'Asie et ainsi de suite jusqu'à la zone américaine pacifique ouest.

À l’issue de la présélection de chaque fuseau, un lauréat émergera.

Le lieu (ville) qui sera retenu pour la finale de la pré-sélection dans un fuseau, se fera par tirage au sort ou autre (à déterminer) où dans le fuseau suivant pour éviter tout conflit.

Phase 3: L'événement final.

Une fois le cycle des pré-sélections terminées, les lauréats de chaque fuseau participeront à la finale qui se déroulera dans un lieu prestigieux (pas encore défini) à PARIS (Opéra Bastille, Palais des Congrès, Cannes, où New-York à l’ONU.

La soirée sera co-présidée par le Secrétaire Général de l'ONU et le Président de la République française (liste non limitative à étudier). Les autres pays seront représentés par leur dirigeant ou leurs représentants (en présentiel ou en ligne). Les personnalités ayant œuvrés à l’aboutissement du projet seront aussi mis à l’honneur.

Des artistes de renommée internationale participeront à ce grand mouvement d'unité internationale. Il est envisagé qu’entre chaque interprétation, ceux-ci interprètent une chanson mondialement connue.

L'animation des soirées sera assurée dans les langues officielles des Nations-Unies, l'anglais et le français (quelques inconnues subsistent à ce sujet). Des animateurs traduiront en temps réel, les commentaires dans la langue de chaque pays. Cette traduction simultanée sera assurée par les opérateurs de la réalisation et de la diffusion ou tous médias concernés.

Pour ce vote la mise au point des modalités de désignation de l’Hymne Mondial reste à mettre en place entre l’association et l’opérateur de télé-radiodiffusion. 
Internet sera toujours le « modus operandi ».

Diffusions Médias

Pour la sélection de l’Hymne Mondial dans le pays, la diffusion radiodiffusée se fera en local. Les pré-sélections et la finale seront Radiotélévisées et diffusées dans le monde entier en Mondovision.

Compte tenu de l’enjeu et de l’importance du projet, il convient de sélectionner le meilleur opérateur à même de :

Il faut obtenir l’adhésion des acteurs majeurs de l’audiovisuel. (demande en cours)

Le modèle qui servirait pour la réalisation, est le Concours Eurovision de la Chanson mis en place par l’UER .

Notre Actualité

La Déclaration Universelle des Droits de l'Humanité

La DDHu s'inscrit dans une dynamique appelant à la protection de la Terre et la prise de conscience que l'humanité n'a pas de frontière.

Lire

OPEP de l'eau

Quand l'eau devient une source de richesse…

Lire

Rembobiner l’horloge du jour J

Doomsday Clock - Horloge de la fin du monde 

Lire
Voir tous nos articles